Lors d’une manifestation

Vous testez votre drone pour la première fois à la campagne dans un espace aérien autorisé. Après quelques minutes de vol, vous remarquez un petit groupe de personnes situé à 200 mètres de vous. Vous modifiez la trajectoire de votre appareil afin de vous en rapprocher pour prendre quelques photos. Pendant toute la durée du vol, vous maintenez votre drone dans votre champ de vision et respectez les distances d’éloignement minimales à l’égard du groupe. 

Votre drone filme principalement des personnes qui s’avèrent être un groupe d’écologistes manifestant contre la destruction des forêts. Ces personnes ignorent être filmées. Après quelques minutes de vol, vous décidez de zoomer sur certaines d’entre elles afin d’obtenir des prises de vue détaillées. De retour chez vous, vous envoyez ces prises de vues à un journal local et vous les publier sur internet afin de soutenir la cause écologiste.

  • VIE PRIVÉE

    Effet paralysant: Certaines personnes filmées par votre drone peuvent se sentir surveillées même lorsqu’elles ne le sont pas. Cette situation peut leur donner le sentiment de devoir restreindre leur comportement. Ce sentiment enfreint leur droit de se déplacer librement et d’exprimer leur opinion au sujet de la destruction des forêts.
    CONSEILS – Si possible, informez les personnes avant de commencer à enregistrer. Si une personne vous pose une question sur ce que vous faites, répondez-lui.

    Détournement d’usage: Dans ce scénario particulier, vous êtes passé d’un simple vol de votre drone à la production d’une vidéo qui pourrait être destinée à un article. Il peut s’agir d’un «détournement d’usage».

    Déshumanisation des personnes surveillées: Dans ce scénario particulier, vous pouvez vous sentir protégé des conséquences liées à votre enregistrement des manifestants étant donné que vous vous trouvez à une certaine distance d’eux. Vous pensez privilégier vos propres intérêts par rapport aux leurs quand vous prenez la séquence.

    PROTECTION DES DONNÉES
    Le partage d’images prises à l’aide d’un zoom et ensuite publiées dans un article ou sur les réseaux sociaux pourrait enfreindre certains aspects des lois européennes relatives à la protection des données.
    CONSEILS – Réfléchissez avant de partager : ne partagez pas sur les réseaux sociaux des images qui permettent d’identifier une personne. Demandez toujours la permission des personnes que vous intégrez dans votre séquence. Enfin, ne diffusez pas vos prises de vues sans l’accord des personnes concernées et n’en faites jamais une utilisation commerciale.

    Mécontentement des personnes survolées: Le survol d’un drone est susceptible de contribuer au mécontentement des personnes au sol, en particulier si ces personnes font l’objet d’une vidéo publiée sans leur permission.
    CONSEILS – Avant d’utiliser un drone, prenez en considération l’impact de l’utilisation de votre drone sur les autres. De manière générale, abstenez-vous d’enregistrer des images permettant de reconnaitre ou identifier des personnes sans leur autorisation.  

Pour d’autres d’informations concernant la protection de la vie privée, lisez notre code de bonne conduite et notre manuel explicatif pour utilisateurs de drones de loisirs.